Retour vers l'Accueil

Origine du nom

Autrefois appelé Beryan en 1468, Berrien était le chef-lieu d'une paroisse qui s'étendait sur plus de 10 000 Ha et qui fut, à diverses époques, morcelée pour former les communes de La Feuillée, Botmeur, Brennilis, Huelgoat et Locmaria-Berrien.

Eglise de Berrien
Vallée proche du circuit de Goënidou

Le nom de cette commune est vraisemblablement celui d'un saint (St Berian) ou d'une sainte ( Ste Berrione) dont le souvenir s'est depuis longtemps oblitéré. Les formes anciennes en sont : Berriun (Cartulaire de Landévennec, Xème siècle), Beryan (Cartulaire de Quimper, XIIème siècle). Ce dernier nom se retrouve presque identique en Cornouaille anglaise : "Buryan".

retour